Publié le 18/05/2015 - Mis à jour le 12/12/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Pôle Rosa Parks

Implantée dans le 19e arrondissement de Paris, sur la ligne E du RER, la gare Rosa Parks représente un équipement de transport majeur pour ce secteur en pleine transformation urbaine. La gare Rosa Parks se situe au croisement de la ligne E du RER, du tramway T3bis, du futur T8 et de nombreuses lignes de bus. Elle assure aux voyageurs des correspondances entre tous ces modes de transport depuis le 13 décembre 2015.

Calendrier

2011-2013

Travaux d’aménagement préparatoires (adaptation des ouvrages d’art, élargissement de la plateforme ferroviaire et déplacement des voies de la ligne E…)

2014

Constructions des quais, du bâtiment de service, du passage urbain, du parvis…

2015

Mise en place des équipements des quais et de la gare

13 décembre 2015

Mise en service de la gare Rosa Parks

Respect de l’environnement : des aménagements « verts »



La construction de la gare Rosa Parks s’est inscrite dans une démarche de développement raisonné.

Installé sur les 135 m d’abris de quai, un système photovoltaïque alimente l’éclairage extérieur. Une toiture végétalisée, installée sur le bâtiment central, renforce l’isolation thermique et favorise l’intégration paysagère du bâtiment dans la rue Gaston Tessier. Elle dispose d’un système de récupération des eaux de pluie, utilisées pour le nettoyage et les toilettes de la gare.

Vue en projection 3D de l’entrée sud de la future gare Rosa Parks (Paris 19ème) dont l’architecture mêle verre, métal et bois. De part et d’autre de l’entrée se trouvent des commerces. Un vaste parvis et un passage piéton à l’architecture contemporaine permettent le développement de nouveaux pôles commerciaux.

Les travaux ont notamment permis :

  • la réalisation d’un quai central de 225 m de long ;
  • la reconstruction des voies ferrées sur 1,5 km ;
  • la création d’une salle d'échanges, d’un passage urbain et d’un vaste parvis. 

Pas moins de 9 ouvrages d'art, dont un pont ferroviaire rue d’Aubervilliers, ont également été réalisés.

Partenaires



Le montant total des travaux s’est élèvé à 130M€. Sous l’autorité du Syndicat des Transports d’Île-de-France, la région Île-de-France (51,2 %), la Mairie de Paris (25 %), l’État (22,7 %) et SNCF Réseau (0,4 %) en ont assuré le financement. La maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre ont eté déléguées à la SNCF.