Publié le 12/01/2016 - Mis à jour le 13/07/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Projet de liaisons nouvelles Ouest Bretagne – Pays de la Loire

Le projet de liaisons nouvelles Ouest Bretagne – Pays de la Loire a fait l’objet d’un débat public du 4 septembre 2014 au 3 janvier 2015. Conformément à la législation, le conseil d’administration de SNCF Réseau a rendu sa décision sur les suites de cette procédure dans le cadre de sa séance du 21 mai 2015. Cette décision a été publiée le 6 juin 2015 au Journal officiel de la République française. Dans l’attente de la poursuite du projet, il est nécessaire d’apporter une information générale sur l’état d’avancement du projet et l’accès à la décision du CA de SNCF Réseau, sur le site internet institutionnel de SNCF Réseau. Il est proposé que cette information puisse être accessible dans les rubriques suivantes : actualités, projets et direction territoriale Bretagne – Pays de la Loire.

Calendrier

2009-2011

Etudes exploratoires

2012-2013

Etudes préalables au débat public

2014-2015

Débat public

2016-2017

Etape complémentaire au débat public

2030

Horizon de réalisation

Une forte augmentation des besoins de déplacements à l’horizon 2030

Le projet de liaisons nouvelles Ouest Bretagne – Pays de la Loire (LNOBPL) vise à améliorer le système ferroviaire de la Bretagne et des Pays de la Loire à l’horizon 2030. Le projet LNOBPL a pour ambition de répondre, à cette échéance, aux enjeux de mobilité à différentes échelles : transports du quotidien, liaisons intervilles et accessibilité nationale en proposant des aménagements à l’ouest de Rennes et entre Nantes et Rennes.

Le projet a fait l’objet d’un débat public du 4 septembre 2014 au 3 janvier 2015, sous l’égide d’une Commission particulière du débat public (CPDP). Sur la base des enseignements et des recommandations figurant dans le compte-rendu de la CPDP et du bilan de la Commission nationale du débat public, SNCF Réseau a décidé la poursuite des études du projet LNOBPL par une étape complémentaire au débat public (décision du Conseil d’administration de SNCF Réseau du 21 mai 2015, publiée au JO le 6 juin 2015). Cette étape permettra de consolider le projet en précisant ses différentes fonctionnalités et en définissant le scénario qui sera retenu pour engager, par la suite, les études préalables à l’enquête publique.

Les régions Bretagne et Pays de la Loire comptent parmi les plus dynamiques du territoire national. Une des conséquences attendues de ce dynamisme est la forte augmentation des besoins de déplacements à l’horizon 2030 et au-delà.

Face à ces enjeux, le projet LNOBPL a été conçu pour répondre à 5 grands objectifs :

  • Améliorer l’accessibilité de la pointe bretonne,
  • Rapprocher les capitales régionales Nantes et Rennes par une desserte rapide et cadencée,
  • Desservir le futur aéroport du Grand Ouest pour toute son aire de chalandise,
  • Renforcer le réseau intervilles et l’irrigation des territoires par un maillage de dessertes rapides et performantes,
  • Dégager des possibilités d’évolution à long terme du réseau ferroviaire, en augmentant la capacité, notamment aux abords des principales agglomérations.

Chiffres clef

  • un projet pour 18 millions de voyageurs en 2030 dont 2 millions de nouveaux voyageurs;
  • 20 à 25 min de gains de temps et 2 fois plus de trains entre Nantes et Rennes;
  • 10 à 23 min de gains de temps entre Brest / Quimper et Paris ou Rennes;
  • avec des aménagements complémentaires, 2 fois plus de trains périurbains sur les axes ferroviaires ouest de Nantes et Rennes;
  • de 3,1 Mds € à 5,55 Mds € suivant les scénarios.

Les évocations officielles du projet sur le web

Visiter
 

Environnement

Dans le cadre des études préalables au débat public, les principaux enjeux environnementaux des territoires ont été recensés. La sensibilité des milieux traversés a été pleinement prise en compte et intégrée aux études privilégiant l’évitement au stade amont du projet, conformément à la méthodologie d’éco-conception "Eviter-Réduire-Compenser".

Concertation : la poursuite du dialogue avec les territoires

Le débat public a permis de présenter le projet aux habitants et aux acteurs territoriaux des régions Bretagne et Pays de la Loire, d’échanger sur ses enjeux et les 3 scénarios de passage étudiés, lors de réunions publiques et de rencontres voyageurs, et de recueillir leurs questions et leurs avis.

Suite à ce débat public, SNCF Réseau a décidé d’engager une étape complémentaire afin de consolider le projet et de mettre en œuvre un dispositif d’information et de concertation avec les acteurs et le grand public. Cette démarche aura pour objectif d’associer les territoires à la mise au point du meilleur scénario pour le projet et d’enrichir la réflexion et les études sur les trois grandes thématiques que sont l’amélioration de la liaison Nantes-Rennes, les besoins de déplacements en Bretagne et les services de transport attendus à long terme.

Ce dispositif sera encadré par une charte de la concertation et sera placé sous l’égide d’un garant de la concertation, dont la désignation sera demandée à la Commission nationale du débat public.

Carte des scénarios présentés au débat public

Pour répondre aux différents objectifs de déplacements et aux enjeux environnementaux, plusieurs scénarios (mauve, bleu et vert), aux solutions techniques contrastées ont été présentés lors du débat public : amélioration au plus proche de la ligne existante par des relèvements de vitesse à 220 km/h et aménagement de sections de lignes nouvelles de 220 à 320 km/h.



3 scénarios : Mauve, Bleu et Vert et des ajouts possibles :
-Prolongements (Redon/Lamballe)
-Compléments Ouest (Finistère)
-Aménagements capacitaires (Nantes et Rennes)

 


Les partenaires

Le projet LNOBPL est élaboré en partenariat avec l’Etat, les Régions Bretagne et Pays de la Loire, les quatre Conseils départementaux bretons, celui de la Loire Atlantique, et les métropoles de Brest, Nantes et Rennes.