Publiée le 30/03/2015 - Mise à jour le 28/05/2015
Passer la zone des réseaux sociaux

Le Piémont, RFI et SNCF Réseau s’engagent pour la ligne Cunéo-Vintimille

Francesco Balocco, Assesseur aux transports et infrastructures, ouvrages publics, défense du territoire de la région du Piémont ; Maurizio Gentile, Administrateur Délégué de Rete Ferroviaria Italiana (RFI,gestionnaire de l’infrastructure Italien) ; Alain Quinet,Directeur Général Délégué de SNCF Réseau ont signé le 30 mars, à Vintimille, la convention de financement de la ligne ferroviaire Cuneo - Vintimille.

 Cette convention définit les engagements des trois parties : la région du Piémont, RFI et SNCF Réseau sur la première phase de travaux à engager pour sécuriser et remettre à un niveau de performance nominale les 47 km de la section française de la ligne Cunéo- Vintimille, située entre le col de Tende (frontière nord ) et Piene Frontiere (frontière sud).

Cet accord porte tout d’abord sur la remise aux standards des installations notamment en matière de sécurité : mise en place du système SCMT (contrôle de vitesse par balise), qui permet d’alerter le conducteur d’un train en cas de survitesse et l’intégration d’un dispositif de freinage automatique des trains en cas de non-respect des signalisations (DATT).
 
Les engagements portent aussi sur la remise en état des ouvrages d’art comme les viaducs et les tunnels (58% du linéaire total), en particulier la sécurisation du tunnel de Tende et sur la mise en place de nouveaux filets détecteurs sur les parois rocheuses.
Cette signature concrétise la déclaration conjointe établie à l’issue du sommet franco-italien du 20 novembre 2013, qui engageait les deux gouvernements à poursuivre les négociations sur l’actualisation de la convention italienne de 1970, et à établir un dispositif institutionnel de partage des responsabilités opérationnelles et financières. Dès le 29 novembre 2013, Maurizio Lupi, ministre Italien des infrastructures et des transports prenait l’engagement de mettre en place un financement de 29 millions d’euros pour cette ligne. Financement apporté par l’Etat Italien à la région du Piémont.
La signature de cette convention est une satisfaction forte pour les gouvernements Français et Italiens ainsi que pour les élus des trois régions Piémont, Ligurie et Provence Alpes Côte d’Azur.
SNCF  Réseau et RFI se félicitent de cette conclusion qui répond aux attentes des collectivités régionales, départementales et locales et des associations de la vallée de la Roya qui voient se maintenir un axe de transport important pour le développement économique de leur territoire.
 
Ligne Cunéo – Vintimille, partie française en vert