Publiée le 22/05/2017 - Mise à jour le 02/08/2017
Passer la zone des réseaux sociaux

Chantiers verts d’insertion sur les sites du Canet et d’Arenc

Depuis le 15 mai et jusqu’au 13 juin 2017, 5 500 m² de sites ferroviaires sont nettoyés par des personnes en insertion sociale.

SNCF Réseau fait appel à l’association Adpei, conventionnée par l’Etat dans le cadre de l’insertion par l’activité économique, pour nettoyer les sites ferroviaires marseillais d’Arenc (2e) et du Canet (14e). Six jeunes en grande précarité issus des quartiers prioritaires bénéficieront du dispositif d’insertion spécifique Tapaj (Travail alternatif payé à la journée) porté à Marseille par le groupe SOS Solidarités. Ces jeunes sont accompagnés dans leurs démarches sociales (santé, logement, insertion…) afin de favoriser leur insertion professionnelle, comme sur ce chantier où ils sont employés 90 heures à ramasser et trier les déchets de 5 500 m² de terrains ferroviaires.
Les sites à nettoyer sont d’envergure et se caractérisent par des volumes importants de déchets à déblayer et à trier, ainsi que par un nombre élevé d’opérations à réaliser : débroussaillage, déplacement et évacuation des sacs de détritus...
Deux chantiers de ce type ont été menés cette année dans notre région et deux autres sont en préparation sur Cavaillon et Les Arcs.

DES CHANTIERS ENGAGÉS SOCIÉTALEMENT

Les chantiers verts d’insertion menés par SNCF Réseau répondent à trois objectifs :
+    permettre à des personnes sans emploi des missions adaptées à leur projet professionnel, un accompagnement socio-professionnel individualisé et des formations afin de favoriser leur recherche d’un emploi durable,
+    valoriser le patrimoine en entretenant ses installations et donc en les préservant,
+    préserver le cadre de vie des riverains en améliorant le confort et la propreté des espaces extérieurs, SNCF Réseau permet aux riverains de bénéficier d’un meilleur cadre de vie.
De par sa mission de service public, SNCF Réseau s’engage à favoriser les actions solidaires en matière d’emploi, notamment via l’insertion sociale et professionnelle. « Ce type de chantier solidaire illustre notre volonté de contribuer à la cohésion sociale et au dynamisme du territoire. SNCF exerce pleinement sa responsabilité sociétale, dans des champs comme la prévention éducative en partenariat avec des partenaires associatifs locaux» précise Philippe Dijol, manager de l’engagement sociétal pour SNCF et représentant de la Fondation SNCF sur la région Provence Alpes Côte d’Azur.
 

UNE DÉMARCHE SOCIÉTALE DÉVELOPPÉE AUSSI LORS DE TRAVAUX FERROVIAIRES

« Cette année, 10 300 heures lors de travaux sur des infrastructures ferroviaires SNCF Réseau seront au total réalisées par des personnes en insertion en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Nous étions à 6 300 heures environ en 2016, soit une augmentation de plus de 60%. Les trois chantiers les plus générateurs de ce type d’emploi en 2017 seront les tunnels de la Nerthe et Saint-Saturnin, ainsi que le viaduc de la Siagne.  » précise Jacques Frossard, directeur territorial SNCF Réseau. « Nous avons pour ambition de poursuivre le développement de ce type de chantiers sur la région. »
L’ensemble du Groupe SNCF veille à travailler avec des prestataires en phase avec ses valeurs. Depuis 2008, des critères de développement durable font partie de la plupart des appels d’offres et depuis 2015, la performance « responsabilité sociétale des entreprises » pour les fournisseurs est intégrée dans le processus d’achats.